Prêt-à-l’emploi est un hommage à la fringue confortable, celle que l’on trouve sur les marchés tel les robes de plages ou les tuniques aux imprimés improbables qui finiront certainement en pyjama une fois l’été terminé. Prêt-à-l’emploi est fondée sur l’idée de la multifonction. Ce sont, en premier lieu, des pièces uniques créées pour des performances.  La première micro-collection Se sécher c’est s’habiller est entièrement réalisée en tissu éponge. Le sweat-programme est un vêtement blanc orné de broderies présentant les différentes actions performatives montrées lors d’une exposition à la fondation Manuel Rivera Ortiz à Arles.